sons-lumieres 081Grandiose festival « Sons et lumières »

Légèreté, finesse, brillance, puissance, virtuosité et musicalité... Plus de 1500 spectateurs ont été emportés par les notes du festival « sons et lumières ». Cette année, l'harmonie municipale a investi le complexe sportif Pierre de Coubertin pour 3 concerts aux styles très différents les 31 mai, 1er et 2 juin 2013.

view Info
/
      preview
      Galerie
      Titre
      Date de prise de vue
      Dimensions
      Nom du fichier
      Taille du fichier
      Appareil photo
      Longueur focale
      Exposition
      Nombre F
      ISO
      Marque de l'appareil
      Consultations
      Commentaires
      ozio_gallery_fuerte

      Lien vers l'album photos Picasa

      Grand Concert d'ouverture

      Le grand concert d'ouverture a été donné vendredi 31 mai par les 70 musiciens de l'harmonie Municipale, sous la direction de Vincent Meurin et Antoine Smis, réhaussé par les interprétations des solistes : Bastien Baumet, Alexis Demailly et Lilian Meurin. L'Ensemble Saxhornia, composé de 5 musiciens, tous titulaires d'un Premier Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, a apporté un éclairage particulier sur le potentiel et la richesse du saxhorn, accompagné au piano. Les deux formations se sont retrouvées pour le final.

      Le brass-band de l'école de musique sur scène

      Les cuivres étaient encore à l'honneur samedi 1er juin pour le concert de gala, offert par le brass-band de l'École Municipale de Musique. Sous la direction de Remi Leconte, cornets, bugle, altos, euphonium, trombones et basses, associés aux percussions ont fait vivre des œuvres telles que : « Napoli », « Quick Silver » ou le superbe « Titanic ». La seconde partie était assurée par l'harmonie municipale dans un registre très contemporain (Glenn Miller, Deep Purple, Hugues Auffray ou Earth, Wind an Fire).

      "Roi Lion" : un spectacle musical familial

      Enfin, dimanche 2 juin après-midi, c'est devant un public très familial que l'orchestre symphonique, composé des élèves de 1er cycle de l'école municipale de musique, a assuré avec brio la première partie de ce concert, sous la direction d'Antoine Smis. Puis le spectacle « Roi Lion », mêlant les classes de percussions et la chorale des élèves de l'école de musique, le tout dirigé par Florence Bianco, a transporté le public dans un tout autre univers musical, dans des décors réalisés par les enfants des ateliers de la Maison pour Tous.

      sons-lumieres 022Une dynamique musicale nouvelle

      Vincent Meurin, directeur de l'école de musique et de l'Harmonie Municipale : « ces concerts apportent du dynamisme au sein de l'harmonie municipale, avec la présence des musiciens et de bénévoles durant 4 jours. Des bénévoles dont il faut saluer la mobilisation, car ils travaillent bien souvent dans l'ombre. Le festival a aussi ce côté remarquable de permettre aux jeunes de l'école municipale de musique de se produire sur scène. Ils ont été à la hauteur de l'événement. Nous avons eu une belle rencontre avec le public et nous allons déjà préparer le prochain festival «sons et lumières » ainsi que de nouveaux rendez-vous musicaux.