cap-emploi 6200 offres d'emploi et 700 visiteurs pour le « Cap sur l'emploi »

Dessinateur-projeteur, monteur, responsable du service planification et logistique, hôte(sse) de caisse, boucher ou manager en hypermarché, ingénieur qualité système, comptable, technicien en automatisme et informatique, ... Ce sont concrètement 200 offres d'emplois à pourvoir rapidement qui ont été proposées aux 700 visiteurs de la seconde édition du Cap sur l'emploi (500 en 2011), mercredi 10 octobre, au complexe sportif Pierre de Coubertin.

cap-emploi 1Tout au long de la journée, demandeurs d'emplois et personnes recherchant une formation, sont venus à la rencontre des entreprises du secteur, des agences d'intérim, de Pôle Emploi, mais aussi des organismes de formations et d'orientation répartis sur cinquante stands.

Devant les élus de Flandre Lys et les nombreux partenaires de cette journée consacrée à l'emploi sur le territoire, Philippe Mahieu a souligné l'impact du cap sur l'emploi 2011, organisé à l'initiative de Monique Evrard, son adjointe à l'action sociale et à l'emploi et de Jean-Christian Ringard, vice-président de la communauté de communes en charge du développement économique. Il a aussi rappelé le travail mené depuis 6 mois pour organisé ce nouveau rendez-vous.

Marc Delannoy, président de la communauté de communes Flandre Lys a indiqué que quarante six stands, mais aussi des ateliers, conférences et tables rondes de ce second Cap sur l'emploi permettaient de répondre aux attentes des habitants du territoire en matière d'emploi, de formation ou d'information.

Des zones d'activité créatrices d'emploi


cap-emploi 4Jean-Christian Ringard a insisté sur la mobilisation de la communauté de communes Flandre Lys en faveur de l'emploi à travers ce Cap sur l'emploi mais aussi du développement économique à travers la création de cinq zones d'activités qui accueillent aujourd'hui vingt sept entreprises créatrices d'emplois. « Restons modeste, ce Cap sur l'emploi ne changera pas la tendance du chômage, mais il montre que dans un climat très pessimiste, des offres d'emploi sont malgré tout à pourvoir grâce aux TPE, PME et grandes entreprises ». Le vice-président en charge du développement économique a ensuite encouragé l'initiative individuelle en favorisant la création ou la reprise d'entreprise. « Si cette démarche peut faire peur, l'objectif du salon est de montrer qu'il existe de nombreux partenaires pour accompagner, guider et rassurer le porteur de projet ».

Des partenaires importants

cap-emploi 3Les entreprises du secteur étaient les partenaires importants de ce Cap sur l'emploi, à l'image de Roquette, Buchez-Trabuco, les Mousquetaires Intermarché ou Staub, fortement implantées dans le secteur. Mais les entreprises installées sur les cinq zones d'activités créées par la communauté de communes sont également créatrices de nouveaux emplois, comme Zobel ou SEL.
Autres partenaires de ce forum, les agences d'intérim et notamment cette année une agence d'intérim belge ont affiché de nombreuses missions, mais aussi des offres en CDD et CDI.
Sur son stand, Pôle Emploi répondait à toutes les questions et expliquait les démarches à effectuer pour travailler en Belgique, relayé par les conférences et tables rondes sur différents thèmes.
Comme le déclarait Jean-Christian Ringard : « cette opération montre bien que l'action en faveur du développement économique de la communauté de communes Flandre Lys va au-delà de la création de zones d'activités. C'est bien l'emploi qui reste au cœur de nos préoccupations. ». Pour répondre aux attentes et besoins de la population du territoire en matière d'emploi, des projets originaux et pratiques devraient être dévoilés prochainement.