orgue stpierre 006Restauration de l’orgue polyphone de l’église Saint Pierre

Muet depuis 30 ans, l’orgue polyphone qui orne la tribune, au fond de l’église Saint Pierre, retrouvera toutes ses sonorités à l’occasion de la messe de Noël, en soirée. Une renaissance due à la volonté de l’association Les Amis de Saint Pierre.
Voici bientôt deux mois que l’entreprise Pascal, facteur d’orgues à Saint-André-Lez-Lille, réalise un important travail de nettoyage et de restauration des sept jeux de tuyauterie en sapin et étain, ainsi que des claviers et du buffet. La phase de remontage a débuté et les premières notes devraient reprendre possession des voûtes de l’église Saint-Pierre prochainement.

 

ozio_gallery_nano

Une histoire liée à l’église Saint Pierre

Antoine Pascal est facteur d’orgues depuis 4 générations. C’est avec passion qu’il est revenu sur l’histoire de cet orgue polyphone (1919), construit par la Maison Louis Debierre de Nantes. Un orgue très compact qui dispose d’un système d’alimentation manuelle à pompe, électrifié par la suite. Il a la particularité d’être équipé d’un second clavier (vers 1930), pour apporter des sonorités différentes, et d’un buffet avec ses tourelles et tubes factices en bois peint (la partie au fond) qui a été construit par la Maison Vanbesien à Hazebrouck en 1938. Les deux claviers permettent d’obtenir une multiplicité d’instruments, du bourdon à la trompette, en passant par le violoncelle, la flûte ou la voix céleste. L’église Saint-Pierre a été refondée en 1895, sur les ruines de l’église Saint Jacques.
Pour la petite histoire, ces orgues polyphones Debierre, transportables et peu encombrants, étaient conçus pour les colonies françaises, mais aussi pour les paroisses de métropole désireuses d’avoir un instrument à tuyaux, pour un coût accessible. Ces polyphones ont eu un succès immédiat et c’est par centaines que des exemplaires furent livrés partout dans le monde.
Cette restauration complète de l’orgue s’élève à 16.000€, financée par Les amis de Saint Pierre. Avant qu’elle ne débute, les agents des services techniques ont procédé à la remise en état du système électrique, au nettoyage et à la peinture de la tribune.