sainte-cecile 088Jacques Capelle et Arthur Duprospert : des musiciens exemplaires récompensés

L'harmonie municipale a célébré sa sainte patronne au cours d'une audition en l'église Saint Pierre. Sous la direction de Vincent Meurin, les 80 musiciens ont été largement applaudis par les paroissiens et les mélomanes dimanche 7 décembre.

Au cours de la réception qui se déroulait à l'école de musique Gaston Dubois, Amélie Dreux et Anne-Sophie Dubois, vice-présidentes, ont mis en musique avec maestria l'ensemble des notes pour remercier les musiciens, instruments du succès de la formation musicale gorguillonne, dont neuf étaient décorés.

 

stop view
/
      ozio_gallery_fuerte

      Deux anciens présidents honoréssainte-cecile 079

      Philippe Mahieu, maire, Jacques Parent, conseiller général et plusieurs membres du conseil municipal ont participé à la remise de la breloque argentée à Stessy Beauvois, Anne Meurin, Nicole Deburgraeve, de la breloque dorée à Lilian Meurin, la médaille de vingt ans à Yannick Lefebvre, pour trente ans à Bérengère Valentin et Véronique Masse. Des récompenses remarquable ont enfin été remise à deux piliers de l'harmonie dont ils ont été présidents.

      Jacques Capelle, percussionniste, a reçu l'étoile fédérale en cravate (60 ans de présence) des mains de Benjamin Delmotte, président d'honneur. Il a appris le solfège à l'âge de 8 ans puis le tambour et a fait son premier défilé à l'âge de 10 ans, en 1956. Professeur de percussions pendant 35 années, vice-président puis président, Jacques est aujourd'hui le barman lors des répétitions.

      Arthur Duprospert, au pupitre de bugle, a reçu la médaille confédérale avec étoile (70 ans d'âge) par son comparse Jacques Capelle. Il a appris la musique en 1952 à Lestrem, joué dans les harmonies de Laventie et La Couture avant de rejoindre La Gorgue en 1975, à la trompette puis au bugle. Il a également été vice-président puis président. Il est entouré par plusieurs de ses enfants et petits-enfants, membres de l'harmonie de La Gorgue.

      Au cours de la cérémonie, Philippe Mahieu a rappelé que l'harmonie célébrait sa saint patronne pour la cent quatre vingtième fois. « Une longévité exceptionnelle, grâce aux qualités humaines et musicales qui font rayonner la phalange », citant en exemple Jacques Capelle et Arthur Duprospert.

      Enfin, au nom du conseil général du Nord, Jacques Parent a remis un cor d'harmonie à Christelle Longueville, professeur à l'école municipale de musique.