ste-cecile 002Sainte Cécile en harmonie

David Mille, directeur de l’harmonie de Méteren et représentant de la délégation Hazebrouck-Wormhout de la Fédération des Sociétés Musicales du Nord-Pas-de-Calais n’a pas manqué d’éloges après l’audition de Sainte Cécile de l’harmonie municipale, dimanche 1er décembre 2013, à l’église Saint-Pierre.

stop view
/
      ozio_gallery_fuerte

      Sous la direction de Vincent Meurin et Antoine Smis, les 80 musiciens ont démontré leurs talents et leur rigueur à travers des extraits de « L’Arlésienne » de Georges Bizet, « La Symphonie fantastique » d’Hector Berlioz, « Ammerland » de Jacob de Haan pour terminer en apothéose sur les notes de « l’ouverture des joyeuses commères de Windsor » d’Otto Nicolia. Une prestation saluée également par les applaudissements des paroissiens et de nombreux mélomanes.

      Des musiciens à l’honneur

      L’auditorium de l’École de musique Gaston Dubois a servi de cadre à la réception et aux remises de médailles à 5 musiciens. David Mille a remis la breloque dorée à Célina Delvart et Pierre Dessaint, la médaille fédérale de bronze à Amélie Dreux et François Quenon et enfin la médaille fédérale échelon or à Jacqueline Smis. La clarinette basse de l’harmonie municipale a débuté la musique à l’âge de 8 ans à Arques, rejoignant la formation gorguillonne, en 1996, avec son mari Éric ainsi que leurs enfants : Julie et Antoine qui est également professeur  à l’École de musique et sous-directeur de l’harmonie municipale.

      Dans son intervention, Caroline Mouflin a remercié le public pour son attachement à l’harmonie de La Gorgue, mais aussi les musiciens et les membres du conseil d’administration pour leur travail lors des répétitions et leur participation aux différentes cérémonies patriotiques. La présidente de l’harmonie n’a pas manqué de rappeler que le « Son et lumière » cette année sous la forme d’un festival avait été un beau succès.

      Philippe Mahieu, maire, a indiqué que l’École de musique Gastin Dubois affichait une belle dynamique avec l’harmonie et l’école municipale de musique, dirigée par Vincent Meurin. Un équipement culturel qui accueillera prochainement un nouveau voisin : un groupe scolaire en pleine construction. « Le centre-ville retrouvera de l’animation et une meilleure esthétique ».