sons lumieres 027Des musiciens, des sons et des lumières pour un festival réussi

Le spectacle des sons et lumières de l’harmonie municipale est devenu festival cette année en investissant une nouveau lieu : l’Espace culturel Jean de la Fontaine à Lestrem. Un sacré challenge que les organisateurs ont relevé, avec le soutien des élus de La Gorgue et de Lestrem, dans un véritable esprit communautaire. Un pari réussi puisque les soirées des 15 et 16 mai affichaient presque complet. Malgré un (court) déplacement jusque Lestrem, les spectateurs ont apprécié la qualité de cet équipement doté de gradins, ses qualités acoustiques et les jeux de lumières.

ozio_gallery_nano

Autour du monde avec l’harmonie municipalesons lumieres 110

En première partie, Christian Hennion en maître de cérémonie a placé en orbite le vaisseau harmonie municipale. Sous la direction de Vincent Meurin, les 65 musiciens  ont proposé un tour du monde, entre sirtaki ou ballade celtique, le tout mis en images et en lumières.

L’école municipale de musique sous les projecteurssons lumieres 365

Comme à chaque fois, l’école municipale était associée à ce projet musical au travers de chœurs et chorales des enfants, mais aussi des classes de flûte et de percussions qui ont fait vivre au public deux soirées aux ambiances très différentes. Mais sans conteste, le big-band de la classe de jazz a été une véritable révélation le vendredi soir. Du jazz des années 20 aux Daft Punk, en passant par Phil Collins, Cool and the gang ou Claude Nougaro, les quinze musiciens et les choristes : Anaïs et Marie-Eve, sous la direction de Samuel Marthe, ont presque fait danser le public sur le final de « Get lucky ».

Musiciens comme spectateurs n’attendent qu’une chose : le festival des Sons et lumières 2017.