Sabine Derocq     Présentation 

Chaque mois, nous présenterons les membres de l’équipe municipale qui travaillent au service des habitants de La Gorgue et aux côtés de Philippe Mahieu, leurs domaines de compétences et les projets qu’ils mèneront dans les prochains mois.

Nous commençons avec une interview des trois conseillers municipaux délégués.

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Je suis âgée de 48 ans, mariée et j’ai 2 enfants  de 23 et 20 ans. Je suis aide-soignante de nuit en EHPAD, dans une unité spécifique Alzheimer.

Je suis domiciliée résidence Petite Envie et à La Gorgue depuis plus de 20 ans. Je suis membre de Magot Anim’, l’association qui organise les festivités à La Gorgue, depuis sa création, comme bénévole et secrétaire adjointe.

Depuis combien de temps êtes-vous au conseil municipal ?

J’effectue mon troisième mandat, cette fois comme conseillère déléguée aux cérémonies patriotiques (8 Mai, 11 Novembre,...) ou encore à la Fête du Travail et la Fête des Mères.

Vous avez d’ailleurs participé à l’organisation de la fête des mamans 2020 ?

Oui, c’était mon premier évènement officiel mais bien différent de l’organisation des précédentes fêtes des mères à La Gorgue.
Avec Marie-Thérèse Verhaeghe, et en raison des contraintes sanitaires, nous avons invité les 45 mamans de l’année à venir retirer le cadeau offert traditionnellement par la commune le samedi 20 juin, à la Maison des Associations.
C’était l’occasion de rencontrer et d’échanger plus facilement avec les mamans.

Vous allez participer à la commission «culture, fêtes et cérémonies» ?

Bien sûr, nous sommes 10 élus à participer à cette commission qui a pour but de lancer une réflexion sur les petits et grands évènements organisés dans notre commune, en lien avec les autres élus et les services de la ville.
Je travaillerai main dans la main avec Dorothée Merlen (adjointe aux fêtes et à la culture).

Quels seront les prochains grands rendez-vous ?

Prochain rendez-vous : les cérémonies du 14 Juillet.
Nous étudions comment sera organisée cette manifestation au cœur de l’été, qui devra respecter les contraintes sanitaires à cette date. J’espère que pour la rentrée, en septembre, la vie pourra reprendre son cours normal et que nous pourrons accueillir sans contrainte les Gorguillonnes et Gorguillons autour d’évènements communaux.