Une dizaine d'habitants rencontrés dans les quatre résidences du Nouveau Monde

La seconde rencontre élus-habitants de ce nouveau mandat s'est déroulée le dimanche 18 octobre, dans les 4 résidences du Nouveau Monde.
Philippe Mahieu, accompagné de plusieurs adjoints mais aussi de jeunes conseillers municipaux, domiciliés dans le centre de La Gorgue et connaissant moins les quartiers du Nouveau Monde, ont participé à ce rendez-vous avec les Gorguillons.

Dans la résidence Le Nouveau Monde, une habitante a indiqué qu'il y avait parfois des problèmes de stationnement dans la voie sans issue. Les élus ont également noté que la sortie de la résidence, côté Nouveau Monde, pouvait être dangereuse en raison d'un manque de visibilité : les zébras interdisant le stationnement seront repeints et la pose de potelets est à l'étude.
Rue de la Lys, il a également été évoqué la création d'un trottoir ou d'une piste cyclable en sortie de La Gorgue jusqu'à Sailly-sur-la-Lys. Le maire a indiqué que ce dossier serait étudié avec la communauté de communes. Un habitant a également proposé l'installation d'un feu intelligent à l'intersection avec la rue Bethléem, afin de faire ralentir les véhicules et notamment les poids-lourds, très nombreux sur cet axe de circulation et ainsi mieux faire respecter les limitations de vitesse.

La sécheresse a également causé des dégâts dans de nombreuses habitations de la commune, à l'image d'un habitant de la résidence Chanoine Vestraete, qui a fait part de ses inquiétudes pour sa maison.
Malgré un dossier complet, La Gorgue n'a pas été retenue en "catastrophe naturelle" par la Sous-préfecture de Dunkerque.
Une étude de sécurisation sera menée par Michel Bodart, adjoint aux travaux et les services techniques de la ville afin d'améliorer la sécurité des piétons au niveau du parking du supermarché , rue de la Lys. En effet, les familles traversent l'espace de détente et de loisirs pour rejoindre l'école et le centre du hameau.

Cette visite dans les quartiers a également permis aux élus de noter que les arbres du Pavé de Laventie avaient besoin d'un élagage, il sera réalisé prochainement.
Au cours de la matinée, ce sont une dizaine de Gorguillons qui ont échangé avec les élus, pour pointer quelques problèmes, mais aussi pour indiquer "tout va bien dans notre quartier".
Les rencontres élus-habitants reprendront au printemps.