ecole-musique-entete.jpg
French Dutch English German Italian Portuguese Russian Spanish

la-gorgue-vue-aerienne-2Une politique de la ville orientée par le Plan Local d'Urbanisme

L'élaboration d'un Plan Local d'Urbanisme constitue un moment particulièrement riche et important pour la vie locale. Basé sur une démarche prospective, il permet de « construire » le développement et l'aménagement de la commune pour la décennie à venir ...

Le Plan Local d'Urbanisme, adopté par le conseil municipal le 16 septembre 2011 et modifié en 2013, succède donc au Plan d'Occupation des Sols révisé en 2001.

Lien vers le règlement du Plan Local d'Urbanisme.

 

Le PLU maintient :

  • la répartition en grande masse des zones urbanisées, à urbaniser, agricoles et naturelles,
  • l'intégration des servitudes et des obligations qui s'appliquent sur la commune,
  • la protection des cours d'eau ...

Le PLU actualise :

  • les secteurs de développement urbain très ambitieux dans le POS, pour promouvoir une plus grande économie de l'espace agricole,
  • le développement de nouveaux projets comme la reconversion de certains quartiers en frange de Lys, l'identification des équipements publics ...
  • les différents projets menés depuis, comme la réalisation du quartier des Magots, la zone d'activités du Grand Chemin ...,
  • l'intégration du risque inondation,
  • la prise en compte du Schéma de Cohérence Territoriale (ScoT), du schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE), du Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux de la Lys (SAGE), du Programme Local de l'Habitat (PLH) en cours d'élaboration ...
  • l'application de la loi Barnier,
  • le «nettoyage» du document existant notamment à travers le règlement, les emplacements réservés, les nouvelles réglementations ...

Le Plan Local d'Urbanisme doit permettre de préserver, de valoriser et de développer l'identité locale de la commune de La Gorgue, caractérisée par :

  • une position en bordure de la Lys, marquant fortement le paysage de la commune,
  • une appartenance à la Communauté de Communes Flandre Lys,
  • un relief peu marqué, qui oriente la commune vers la Lys, sans jamais la rendre réellement perceptible,
  • une diversité écologique relayée par la présence de milieux plus ou moins humides,
  • un réseau hydrographique particulièrement dense, marqué par les nombreux ruisseaux qui alimentent la Lys,
  • quelques très rares éléments verticaux (arbres isolés ou en alignement) qui ponctuent ce paysage très « horizontal »,
  • deux routes départementales très fréquentées : la RD 945 selon un axe Est-Ouest et la RD 947 selon un axe Nord-Sud, qui génèrent des coupures dans la pratique communale, notamment pour le Sud de la RD 945,
  • un réseau de chemins piétonniers existants à valoriser et à connecter au chemin de halage de la Lys,
  • le site de l'abbaye de Beaupré marqué par l'existence de traces des constructions, la drève pavée, la chapelle...
  • quelques grandes prairies humides à préserver en bordure de la Lys ou au bord du courant,
  • un mitage ancien de la campagne Gorguillonne.
  • une ossature urbaine marquée par « la ville basse », « la ville haute », « les impasses paysagères » vers la Lys et « la ville émergente »,
  • des fonctions urbaines concentrées le long de la place linéaire et dans le hameau du « Nouveau Monde »,
  • une qualité du bâti ancien qui valorise l'ambiance générale de la ville,
  • la présence des établissements Roquette qui dynamise l'activité économique du secteur,
  • une quinzaine d'exploitations agricoles réparties sur tout le territoire et dont deux s'insèrent dans le tissu urbain,
  • un risque inondation à considérer, et relayé par le Plan de Prévention du Risque Inondation (PPRI) de la Lys en cours de validation,
  • une démographie qui ne cesse d'augmenter depuis les années 1980,
  • une population plutôt jeune avec une augmentation des 0-14 ans et des 40-59 ans,
  • des déplacements largement dominés par la voiture (77%) mais représentés également par les piétons et les vélos à hauteur de 15%,
  • des logements marqués par une assez forte progression de la propriété de maisons individuelles, qui s'effectue au détriment des petits logements,
  • une structure urbaine ancienne très étirée et marquée par la présence d'activités industrielles insérées dans le bâti,
  • un épaississement de la ville par des strates successives implantées en bandes vers le Sud,
  • un nombre de personnes par logement qui ne cesse de diminuer, et qui passe de 3 en 1990, à 2,8 en 2006,
  • un nombre de permis de construire allant de 31 à 32 par an, sur des parcelles de très grandes tailles,
  • enfin, une volonté municipale affichée visant à favoriser un développement mesuré, prioritairement axé sur le renouvellement urbain...

A l'agenda...

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

La Gorgue ma ville sur Facebook

Une info ?

Vous avez besoin d'un renseignement ? Vous pouvez être mis en relation téléphonique gratuitement avec l'accueil de la mairie.

 

Restez informés !

Abonnez-vous à la lettre d'information

La météo à La Gorgue